St. Moritz … une “histoire vivante”

Un podcast de l’émission “Histoire vivante” à découvrir ici.

En 1878, la Suisse s’apprête à vivre une petite révolution. Bien loin des centres urbains, dans celle qui deviendra la très huppée station de Saint-Moritz, l’hôtel Kulm éclaire la salle de restaurant de son palace grâce à une ampoule alimentée par le courant électrique.
Il s’agit d’une première dans le pays, une innovation qui n’est pas étrangère à l’essor touristique de la station engadinoise. Ce développement de Saint-Moritz est intimement lié à l’essor du tourisme hivernal dans la station et à la multiplication des sports d’hiver. Cette épopée grisonne nous est contée par l’historien du sport Gregory Quin, invité de Noémie Guignard.

Photo: l’hôtel Kulm de nos jours. L’histoire raconte qu’à l’automne 1864, Johannes Badrutt, patron de l’établissement, était assis au coin du feu à l’hôtel Kulm avec quatre vacanciers anglais. Il s’enthousiasme pour l’hiver de Saint-Moritz – un paysage enneigé baignant dans le soleil et des températures douces pendant la journée. “Un paradis sur terre”. Les Anglais ne le croient pas, car ils ne connaissaient que les hivers anglais, sombres et froids. Badrutt propose alors aux quatre hommes de revenir en décembre et, s’ils n’apprécient pas leur séjour, il leur remboursera les frais de voyage. Les Anglais reviennent… et restent jusqu’à Pâques. Badrutt gagne son pari et le tourisme d’hiver est lancé.

Texte extrait de la page de l’émission sur www.rts.ch.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: